Interview d’une animatrice Little io

Qui es-tu ?

Je m’appelle Naussicaa (presque comme la princesse Phéacienne qui accueille Ulysse sur son île !) J’ai été bercée par les mythes et les histoires des héros, à tel point qu’après avoir obtenu le BAFA en 2014, j’ai essayé de transmettre un peu de cette passion et de ces histoires aux jeunes de 4 à 14 ans dont je m’occupais !

En quoi consiste le métier d’animatrice Little io ?

Je m’occupe de l’animation des ateliers dans les classes d’écoles primaires, sur les temps périscolaires. Ces ateliers d’initiation à la mythologie autour de l’histoire de l’art durent, en général, 1h30 chaque semaine. En théorie, je choisis ce que je fais autour des héros et de l’histoire de l’art durant l’atelier, mais en pratique c’est en discutant avec les enfants, en leur demandant ce qu’ils connaissent déjà ou ce qu’ils aimeraient voir que nous établissons nos sujets, notre programme et nos activités.

Pendant la première partie du trimestre je raconte le mythe, l’explique, le décrypte et le fais découvrir à travers les arts (la peinture, la sculpture, la musique…). Pendant le ou les derniers ateliers, nous faisons tous ensemble une activité autour du mythe ! Dans l’école Chomel où j’ai donné mes premiers ateliers, nous avons arrangé le mythe pour en faire une pièce de théâtre et la jouer en classe !

Pourquoi aimes-tu ce métier ?

Une fois que j’ai mis le doigt dans l’animation, je n’ai jamais pu arrêter ! J’ai aimé cette responsabilité qui est la nôtre : éduquer en amusant, apprendre (faire) grandir tout en échangeant et s’amusant ! Avec les enfants que j’accompagne, j’aime découvrir sans cesse de nouvelles choses, car dans l’animation, et plus largement le culturel, la polyvalence et la curiosité sont des atouts.

Pour animer les ateliers, il faut aimer et connaître ce que l’on transmet. Ça ne veut pas forcément dire qu’il faut tout connaître sur le bout des doigts. Mes connaissances ne sont pas exhaustives, même si j’ai eu une longue période à l’adolescence où je me suis passionnée pour la mythologie. Ça ne sert à rien d’arriver en se disant « je vais tout leur apprendre », l’important c’est d’avoir envie de transmettre sa passion.

J’aime aussi ce métier, car on y rencontre énormément de gens, souvent de façon éphémère, mais avec simplicité. Avec les nombreuses questions des enfants et leurs idées qui fusent, il faut faire preuve de réactivité et de patience, mais nous sommes souvent étonnés (et en bien !)

Un conseil pour les autres animatrices Little io ?

Ces ateliers sont riches en savoir, savoir vivre et savoir-être, c’est un vrai plus. Donc si vous aimez rêver et faire rêver les enfants, ces ateliers sont pour vous !

Interviews
Little opinion
##interview #animatrice #atelier #Little io #témoignage
Vous aimerez aussi

Little io à la radio !

Joséphine Barbereau, fondatrice de Little io, raconte la démarche de Little io et ce qui l’anime depuis toujours: le plaisir de partager avec les enfants l’art, la culture et la beauté.

Lire la suite

Êtes-vous plutôt comme Napoléon ou Hercule ?

Faites notre test de personnalité pour découvrir qui d’Hercule ou de Napoléon vous ressemble le plus ! Choisissez une réponse à chaque fois puis comptabilisez le nombre de signes à la fin ! Êtes-vous plutôt Napoléon ou Hercule ? Je suis… ♣ Solitaire et un peu bagarreur(euse)◆ Sociable et courageux(se) Dès que j’ai un peu […]

Lire la suite

Chantez la chanson de l’atelier Pierrot !

La chanson de l’atelier Pierrot à travers tous les arts Ce grand rêveur de Pierrot, désespérément amoureux de Colombine, à maintenant une nouvelle chanson ! À chanter sans modération durant les clairs de lune : Les paroles de la chanson Pour chanter en chœur avec les enfants, voici les paroles ! Pierrot, la lune rêve […]

Lire la suite