Quels sont les effets de l’art sur le cerveau de nos enfants ?

Jean-Pierre Changeux, l’un de nos plus grands neurobiologistes, vient de publier une synthèse de plusieurs années de réflexion sur un thème qui lui tient à cœur (et à nous aussi !) : La Beauté dans le cerveau, qui s’interroge sur les effets de l’art sur le cerveau, notamment celui des enfants.

Développer la sensibilité dès le plus jeune âge

Dans ce livre passionnant, l’auteur rappelle que nos quelques quatre-vingt-sept milliards de neurones ne sont pas interconnectés au hasard : notre cerveau n’est pas un robot organisé de façon rigide. La mise en place des connexions neuronales s’échelonne sur plusieurs années et surtout pendant les quinze premières années de la vie.

Le cerveau du bébé et de l’enfant interagit ainsi avec le monde qu’il explore et l’environnement qu’on lui offre car il possède une disposition innée à explorer le monde.

L’art et la culture, essentiels au développement du cerveau de l’enfant

Développer chez nos enfants l’expérience du regard et de l’oreille, c’est la promesse d’ouvrir chez eux le champ de la compréhension des œuvres, et de leur offrir également le plaisir de l’état émotionnel qu’elles font naître.

Saviez-vous que la lecture d’un poème, l’observation d’un tableau ou l’écoute d’une mélodie maintient un niveau élevé de débit sanguin chez celui qui écoute ou regarde ? En plus de cela, un dispositif cérébral très puissant intervient lors de la découverte d’une œuvre d’art, comme un écho à ce qu’il s’est passé dans le cerveau de l’artiste, qui, en créant une œuvre, se décharge de ses sensations et de ses émotions. Car, par un mécanisme inconscient, celui qui explore une œuvre réitère en pensée la prouesse imaginative de l’artiste.

Les œuvres musicales et picturales produisent, par leur qualité d’œuvre d’art, une activation concertée de territoires du cortex préfrontal qui participent à l’espace de travail neuronal conscient.

Jean-Pierre Changeux, La Beauté dans le cerveau

Joliment dit, n’est-ce pas ?

Ainsi, en explorant une œuvre d’art, nos propres paysages cérébraux s’animent et une harmonie se crée entre raison et émotions. Cette harmonie est à la source d’une « expérience esthétique unique dont on tire un ineffable plaisir, un moment de « vie bonne » que l’on partage ».

En proposant aux enfants le champ de l’art et de la culture, on leur permet donc de déployer leur sensibilité exploratoire, de se fabriquer une mémoire sensorielle et d’installer chez eux une empreinte des civilisations et de leur histoire, un « circuit culturel ». Autant d’atouts pour les rendre capable de donner sens à toutes les entrées sensorielles de leurs vies futures, de mieux interroger et se représenter le monde.

L’art pour rendre heureux !

Ôtons tout prétexte à l’ignorance !

l’Abbé Grégoire, cité par Jean-Pierre Changeux.

Jean-Pierre Changeux dédie un chapitre à la vision de l’abbé Grégoire : « Ôtons tout prétexte à l’ignorance ! », disait cet héritier des Lumières et farouche défenseur de la liberté d’opinion. Il était convaincu que la culture et les arts sont un des premiers éléments dont se compose le bonheur social.

Merci au Docteur Dominique Barbereau qui nous a aidées à écrire cet article ! On est ravies de savoir grâce à elle expliquer de façon scientifique cette belle vérité, dont nous sommes convaincues depuis le premier jour : la culture, les arts et la beauté ont le pouvoir de rendre les enfants (et leurs parents !) HEUREUX !

Envie d’une dose mensuelle d’art et de beauté pour les enfants ? Abonnez-les aux ateliers Little io !

Le saviez-vous ?
##art #beauté #cerveau #le saviez-vous #science
Vous aimerez aussi

L’origine des jours de la semaine

Lundi matin, l’empereur, sa femme et le p’tit prince… : vous connaissez ? Aujourd’hui on s’intéresse à l’origine des noms des jours de la semaine, ces sept mots qui sonnent comme une joyeuse comptine ! Une nouvelle semaine qui commence…  Profitez-en pour partager avec les enfants ces anecdotes culturelles et amusantes sur le chemin de l’école ! Les […]

Lire la suite

5 expressions françaises tirées de la mythologie grecque

La langue française garde la trace d’épisodes fabuleux des aventures des dieux, des hommes ou des créatures mythologiques. Certaines expressions françaises évoquent de célèbres récits de la mythologie, d’autres insistent sur un trait caractéristique d’un personnage dont le nom nous est devenu familier. On vous dit tout sur l’origine et le sens de 5 premières […]

Lire la suite